MDB

Métiers du bois : une entreprise bien charpentée

Dans l’atelier, copeaux et odeurs boisées donnent le ton d’une activité dédiée à un noble matériau : le bois. La concentration se lit sur les visages des charpentiers et des menuisiers. Leurs mains habiles rabotent, découpent, chanfreinent. Les Métiers du Bois, entreprise créée à Fontaine-le-Comte il y a quarante quatre ans, a bâti sa notoriété sur son solide savoir-faire artisanal. Elle signe aussi bien de petits chantiers pour des particuliers que des œuvres patrimoniales plus ambitieuses pour des collectivités, étant l’une des rares de son secteur d’activité dans la Vienne à être agréée pour intervenir sur les monuments historiques. Les menuiseries du château de Dissay, la restauration des portes de l’église Sainte-Radegonde à Poitiers ou encore l’étaiement des ruines du château de la Mothe-Chandeniers : c’est eux ! Compagnons du devoir Cédric Roth-Meyer, charpentier de marine, habité par la passion du bois, pilote l’entreprise : « Nous ne soutraitons rien. Tout est fabriqué par l’équipe », explique-t-il. « Ce qui fait la particularité des Métiers du Bois, c’est la bienveillance envers les monuments et les hommes. » Lui a été à bonne école : sa formation auprès des Compagnons du devoir, il l’a notamment effectuée sur un chantier d’envergure, le beffroi de Notre-Dame de Paris. Récemment, Adrien Barbier a intégré l’équipe. Ce jeune charpentier prodige a achevé son tour de France de Compagnon du devoir et a réalisé son chef-d’œuvre : «J’aime ce métier manuel qui est pour moi un pur bonheur. C’est varié, entre l’atelier et l’extérieur. Par exemple, je viens de passer deux semaines en atelier à tailler une tourelle et je suis allé la lever sur un château à côté de Nevers. Il n’y a pas de routine, juste du plaisir. » À savoir : l’entreprise, mécène de Traversées \ Kimsooja, a construit l’immense table de bois de l’œuvre Archive of Mind de Kimsooja.